C’est quoi la polarité des corps de pièce sur Catia V5 ?

 

Catia V5 - Polarité des corps de pièce

Saviez vous qu’il existe des corps de pièce de nature différentes.
Je ne parle pas ici du mode classique ou du mode Hybride.
Il existe ce que l’on appelle une polarité. Le solide (ou corps de pièce) créé peut être soit positif soit négatif comme le montre ces deux icônes.
Alors à quoi cela sert et tout d’abord qu’est ce que la …

Polarité des corps de pièces sous Catia V5 ?

 

La vidéo de l’article

Le résumé de la vidéo

La notion de polarité des corps de pièce prend son sens dans l’utilisation des opérations booléennes et plus particulièrement avec le mode “Assemblage”.

Il y a plusieurs façons d’obtenir le même résultat avec les opérations booléennes basiques.
On dispose de :

  • Ajout: Cela fera l’union des deux solides quelques soient leur polarité (positive ou négative)
  • Retrait: Cela fera le retrait d’un solide dans l’autre solide (en fonction de l’ordre de la désignation) quelques soient leur polarité
  • Assemblage: Cela générera soit un ajout soit un retrait en fonction de la polarité des corps de pièce.

et bien sûr d’intersection, “relimitation partielle” et “retrait de volume” mais je n’en parle pas ici.

Travailler avec des assemblages cohérents de corps de pièce polarisés permet de ne pas apporter de réflexion supplémentaire au moment de l’opération booléenne. En effet, au moment de la création du corps de pièce, il a été décidé si ce corps devait être un ajout ou un retrait de matière.
On peut alors faire en une fois sans se poser de question l’opération booléenne globale de tous les corps de pièce.

Conclusion

Souvent ignorées, les polarités des corps de pièce apportent une logique à la construction d’un modèle.
On sait souvent dès le début d’une modélisation que telle ou telle géométrie sera un enlèvement de matière (par exemple un usinage ou un dégagement pour éviter une interférence) ou un ajout de matière. Il est alors plus clair et logique de subdiviser son modèle en corps de pièce en les affublant d’une polarité.
Le résultat final sera alors une opération booléenne faite en une seule étape. Des éléments d’habillage viendront s’intercaler ensuite dans l’arbre.

Voilà une nouvelle astuce qui rendra vos constructions plus simples et plus fiables.
Partagez l’article avec vos collègues ou vos amis et n’hésitez pas à m’encourager, c’est sympa … ; )

About the Author: PSX59

Technicien dans l’âme et résolument passionné d’aviation, je vous invite à découvrir la CAO sur des thèmes variés avec un seul but … Créer !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *