Robot de combat – Part9 – Le jour du Makerfight #2

Et voilà, le jour du Makerfight #2 arriva et arriva aussi ce qui du arriver …

logo makerfight

Makerfight #2: l’affrontement des robots de combat.

Le lieu choisi pour cet évènement fut une ancienne usine désaffectée proche du centre de Mulhouse.
Ce grand bâtiment accueillera bientôt KM0 et portera aussi en son sein l’association Fablab Technistub.

KM0
A l’occasion du Makerfight #2 une arène de 4x4m y fut installée. Le public a pu naviguer tout au tour et voir les combats en toute sécurité derrière d’épaisses parois en polycarbonate.

Interieur KM0 arene Makerfight

15 robots étaient engagés ce jour là, tous plus bizarres et agressifs les uns que les autres.
Il est intéressant de voir que l’imagination et l’ingéniosité n’ont que peu de limites.
Quelques exemples:

 

Dur labeur que de gagner cette compétition !
Chaque concurrent ayant mis l’accent sur l’offensive, la défensive ou simplement sur la mobilité de son engin, il serait bien prétentieux d’oser partir gagnant sans avoir pu étudier à l’avance chacun d’entre eux.
Quoi qu’il en soit, gagnant ou perdant, pour la plupart des participants la volonté de faire du spectacle fut la priorité et l’ambiance fut festive.

J’allais donc affronter des choses bizarres au nom d’Airstream, Shark, Le marteau…

Il me fallait alors avant tout trouver un nom digne pour mon robot:
Après une longue réflexion (d’environ 15 secondes) une association d’idées fit surface. Mêlant la forme (une cale) et le fond (s’en servir comme butoir) … la cale bute devint une appellation parfaitement adaptée pour cette machine.

Cette journée fut une réussite avec plus de 600 personnes en ces lieux pour voir ce spectacle un peu décalé.
Voici en images deux magnifiques illustrations signées Technistub:


Les médias furent également de la partie, Journaux et télévision

Alsace Avant Makerfight  Alsace Après Makerfight

Le Gagnant:

Le gagnant fut finalement un participant du Fablab de Mulhouse avec un de ses quatre robots “le Marteau” qui, transformé in extrémis en élévateur, emporta la finale contre la brillante équipe de Nancy
(Fablab Nybi.cc).

Je tiens à saluer l’efficacité et la ténacité des Nancéiens venus participer avec leur seul et unique robot dont la géométrie est restée constante du début à la fin (à quelques bosses près).
Rapporté au nombre de robot par équipe, ils sont finalement 4 fois plus vainqueur à mes yeux.

 

Robot NYBI.cc au makerfight #2

 

Et la cale bute alors ?

Bon, elle n’est pas allée plus loin que les 1/4 de finale compte tenu du fait que ses roues patinaient sur le sol de l’arène.
Ce problème d’adhérence était d’ailleurs général. Tous les robots en souffraient. J’ai du, comme les autres, chercher une solution palliative à ce problème. Tout d’abord une chambre à air vissée sur la bande de roulement de chaque roue puis comme cela ne suffisait pas, de l’adhésif double face.
Cette dernière tentative désespérée donna quelques satisfactions mais la colle finit pas ramasser toutes les poussières du sol et l’effet d’adhérence disparut trop vite finalement.
La cale bute a tout de même tenu bon face au Marteau comme le montre ces images.

 

Finalement pas si méchant que ça ce marteau, j’ai redressé la tôle des portes avec mon propre accélérateur à particules (comprendre mon propre marteau).

Airstream m’a par contre fait plus de dégâts avec son arme dotée de deux bouts de chaine mis en rotation.
Pas plus de mal que ça, l’intérieur du robot est intact. J’ai finalement construit quelque chose d’assez solide c’est déjà pas mal.

 Robot apprendre-la-cao au makerfight #2 - 1Robot apprendre-la-cao au makerfight #2 - 2

Même si le principe reste valable. Il reste donc de la mise au point à faire à commencer par l’amélioration de l’adhérence des roues et la diminution du frottement sur l’avant.
Un peu plus de mobilité ce sera pour une prochaine fois.

Voilà pour le bilan de cette belle journée.
Ceci est le dernier article sur le robot de combat.
L’intégralité des articles le concernant sont sur cette page.

Vous pouvez aussi retrouver les résultats complets de la compétition sur cette page.

About the Author: PSX59

Technicien dans l'âme et résolument passionné d'aviation, je vous invite à découvrir la CAO sur des thèmes variés avec un seul but ... Créer !

2 Comments

  1. Répondre Florian

    Salut,

    Je vois seulement maintenant ce super résumé. Merci du petit mot pour l’ équipe !
    Au plaisir lors de la prochaine édition ou à Nancy dans les locaux de NYBI !

    Florian

    • Répondre PSX59

      Salut Florian,
      Je t’en pris, pour moi, vous étiez les meilleurs, reste ce que j’appellerais le petit « trou dans la raquette » au niveau du règlement qui vous a fait basculer à la deuxième place.
      A une prochaine !

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *