Savez vous comment organiser votre Catpart sur Catia V5 ?

 

La question semble toute bête et pourtant cela fait toute la différence entre une modélisation et une bonne modélisation.
Ne vous méprenez pas, je ne fais pas mon malin. Loin de moi l’idée de crier partout que je suis le seul à bien modéliser une pièce sur Catia.
Il faut seulement comprendre que si il y a mille façons d’obtenir un résultat 3D avec Catia, il n’y a pas beaucoup de manière d’obtenir un modèle à la fois lisible et qui accepte très gentiment les modifications.

Voyons quelques principes de bases pour …

Organiser votre modèle Catpart

Prenons l’exemple de la bielle. C’est une pièce simple et démonstrative.

La vidéo de l’article

Le résumé de la vidéo

Avant de modéliser, il faut déjà faire une petite analyse de la pièce pour y retrouver les formes basiques et les zones fonctionnelles (les plus importantes pour le fonctionnement).

La bielle est constituée de deux cylindres, tête et pied de bielle, espacés (entraxe) et raccordés par une zone brute (le corps de bielle).

Catia V5 organiser la Catpart-bielle
On retrouve cela sur ces vues en plan avec des zones rouges (usinée) pour l’aspect fonctionnel.

Catia V5 organiser la Catpart-bielle plan

Cette organisation spatiale et fonctionnelle devra alors, autant que possible, transparaître dans le modèle CAO, à commencer par les grandes cotes (entraxe, épaisseur et diamètres).

On aura alors grand intérêt à créer des paramètres utilisateurs qui permettront par la suite de piloter la géométrie.

Catia V5 organiser la Catpart-bielle paramètres utilisateurs

Pour encore mieux piloter la géométrie on peut aussi générer des traces fonctionnelles filaires et surfaciques (ex: esquisses) que l’on range dans des set géométriques.

Catia V5 organiser la Catpart-bielle traces fonctionnelles

Celle-ci pilote alors les esquisses parentes des solides par projection.

Catia V5 organiser la Catpart-bielle esquisse projection

Le modèle solide est constitué d’une partie brute et d’une partie usinée.
Toutes les deux sont en lien avec cette géométrie fonctionnelle. De cette façon, les enlèvements de matières se font toujours aux bons endroits sur le brut.

Le fait de séparer le brut de l’usinage permet à coup sûr d’obtenir un résultat sans générer d’erreur de mise à jour contrairement à une construction linéaire mélangeant le brut et l’usiné.

Catia V5 organiser la Catpart-bielle corps de pièce brut et usinage

Catia V5 organiser la Catpart-bielle corps de pièce brut et usinage opération booléenne

 

Conclusion

Organiser sa Catpart est un gage de réussite tant au niveau de la première modélisation que dans les modifications qui seront apportées ultérieurement.
L’objectif est de rendre le modèle lisible et surtout insensible aux variations de cotes imposées par les paramètres en entrée.

J’espère que cet article vous aura plu. Pensez à le partager sur les réseaux sociaux   ; )

About the Author: PSX59

Technicien dans l'âme et résolument passionné d'aviation, je vous invite à découvrir la CAO sur des thèmes variés avec un seul but ... Créer !

2 Comments

  1. Répondre Primus

    Merci pour ce tuto qui donne une bonne vision de ce que peut (doit) être une organisation d’un part.
    Déjà convaincu du confort que peuvent apporter les paramètres, associés aux sets géométriques, il ne me reste plus qu’à travailler sur le résultat à obtenir pour trouver la structure adéquate pour mes pièces.
    Existe-t-il des particularités en fonctions des ateliers utilisés, par exemple le surfacique peut-t-il être mis dans un set géométrique, l’épaississement est-t-il forcément dans un corps?
    Mais peut être est-ce l’objet d’un autre tuto..?.
    Merci encore pour ton investissement.

    Primus

    • Répondre PSX59

      Bonjour Primus,
      Cette organisation est une possibilité, il peut y en avoir d’autres bien sûr.
      Pour la question, à moins de travailler en mode Hybride, les éléments surfaciques seront toujours dans des set géométriques.
      Une fonction solide comme l’épaississement prendra toujours place dans un corps de pièce même si son parent est un élément surfacique.
      Il faut donc être assez clair dans l’organisation du modèle (bien nommer et ranger les choses) pour pouvoir lire l’enchainement qui abouti au résultat final.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *