Toute l’histoire de Catia de sa naissance à nos jours

Avec cet article, je vous avais présenté le blog de Loïc : Aéro-modélisme.com .

Aujourd’hui, je vous fais part d’un de ces articles dont le sujet est des plus intéressants pour qui s’intéresse à Catia V5 et sa formidable histoire.
Francis Bernard, considéré comme le père de Catia s’est confié à lui pour cette interview exclusive.

Je vous laisse le plaisir de lire et de découvrir l’histoire de Catia de sa naissance à nos jours par l’un de ses fondateurs Mr Francis Bernard

Bonne lecture  : )

Naissance de la maquette virtuelle : l’histoire de Dassault Systèmes et de Catia par son cofondateur

.

Vous aimez Apprendre-la-CAO.com ?
Vous souhaitez découvrir Catia V5.
...alors Inscrivez-vous dès maintenant à la Newsletter d'Apprendre la CAO.com pour ne rien louper.

Image-e-book_thumb3_thumb3

Téléchargez en cadeau ces e-books gratuits.
CatiaV5- L'essentiel pour être autonome rapidement Rhinocéros / V-Ray - Le Design à la portée de tous
Je déteste les Spam. Ces infos restent uniquement sur mon site et vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez.

About the Author: PSX59

Technicien dans l'âme et résolument passionné d'aviation, je vous invite à découvrir la CAO sur des thèmes variés avec un seul but ... Créer !

6 Comments

  1. Répondre Yves_L

    Bonjour,
    ayant débuté la CAO en 1984 sur Strim 100 (développé par Cisigraph), Euclid, puis Catia V5, puis Solidworks (bon, ce n’était pas trop difficile mais c’est une autre histoire), je suis surpris de lire un article sur la naissance de la CAO sans un mot sur Pierre Bézier. Monsieur Bernard n’aurait-il pas un peu tendance à prendre toute la couverture ?
    Yves

    • Répondre PSX59

      Bonjour Yves,
      Merci pour ce commentaire.
      Votre remarque est juste, Mr Bézier aurait pu être cité. Il faut noter toute fois que Catia n’utilise pas directement les courbes de Bézier (par extension les NURBS) dans leur formulation exacte.
      Catia utilise une formulation qui lui est propre (les NUPBS). La différence mathématique m’échappe mais il semble que la formulation soit allégée vis à vis des Nurbs au détriment de la précision (bien que grandement suffisante) afin de rendre les calculs plus rapides.
      La rapidité des mises à jour, c’est aussi ce qui fait la force de Catia.

      à bientôt

      • Répondre Yves_L

        Et oui, les « Non Uniform Rational Basic Splines » (non non, je ne suis pas allé voir sur Wikipedia). J’ai débuté la CAO surfacique par une semaine de cours théorique sur les courbes de Bézier (à l’ADEPA, Agence nationale pour le développement de la productique appliquée à Montrouge), les BSplines et les NURBS avant de toucher le moindre clavier. Il fallait en avoir envie à l’époque, mais on quittait la planche à dessin pour entrer dans un autre monde. Mais terminé, j’arrête de faire le vieux *** 😉
        Bonne continuation !

        • Répondre PSX59

          En tout cas, ça fait plaisir de rencontrer des gens à qui cela parle et qui les ont touchés du doigt.
          Aujourd’hui tout est transparent mais c’est cette connaissance de l’intimité mathématique qui fait la différence dans l’art de manipuler les logiciels CAO … surtout en surfacique.
          Au plaisir : )

  2. Répondre André

    Bonjour,
    Passionné d’histoire et utilisateur de Catia, j’ai lu cet article avec un grand intérêt.
    C’est toujours très instructif d’apprendre comment les choses naissent.
    Merci pour cette découverte.

    • Répondre PSX59

      Merci pour ce commentaire André,
      Je remercie à mon tour Loïc d’avoir fait cette interview.
      Tout cela lui revient : )

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons