ZW3D sheet metal – Ami Chauf

Toujours dans le but d’aller plus loin dans la découverte de ZW3D, nous allons aujourd’hui tenter de produire une pièce de tôlerie simple.

ZW3D présente un atelier de tôlerie (Sheet Metal) avec quelques outils qui ne sont pas sans rappeler ceux des autres softs CAO.

Pour servir d’exercice, je vais modéliser le chauffe plat présent dans les rations de combat de l’Armée Française : )
Un gros clin d’œil aux militaires qui aiment la CAO. Ils reconnaitront l’AmiChauf, le partenaire des pauses casse-croute lors des manœuvres sous la cagna du Sud de la France.
Je ne pousserai pas le vice jusqu’à dessiner le petit bloc de combustible (l’AmiFlam) qui l’accompagne mais nous verrons, dans un prochain article, comment produire la “pincette” (Joli nom) qui permet de soulever la boite de conserve chaude et prête à servir… Miam !

ZW3D - Tolerie - AmiChauf - produit 1

ZW3D - Tolerie - AmiChauf - produit 2

 

Modélisation de l’AmiChauf sur ZW3D avec l’atelier de tôlerie.

ZW3D - Tolerie - AmiChauf - rendu

Pour cette pièce, on part d’une image de la tôle dépliée faite avec un scanner à plat.
En plus de cette image, il nous faut la longueur et la largeur de la pièce (ici 88×115 mm).

Installons cette image dans une esquisse en l’étirant dans un rectangle en traits de construction de la bonne taille.

ZW3D - Tolerie - AmiChauf - image reférence à plat dans esquisse

On crée une nouvelle esquisse superposée à la première et c’est parti pour le tracé d’un quart de la pièce.

ZW3D - Tolerie - AmiChauf - esquisse

L’idéal aurait été de choisir comme origine le centre de la pièce… Pour la vidéo, je me suis un peu précipité 🙂

Les plis

Pour Produire la pièce pliée, en CAO de tôlerie comme ici dans ZW3D sheet metal, il y a deux façons de faire (que l’on peut mélanger d’ailleurs):

  • Soit, comme ici, partir de la tôle dépliée et ensuite la replier
  • Soit partir d’une face plane et ensuite ajouter les les bords pliés ce qui ajoute de la matière

Pour la vidéo, j’ai choisi de tout de suite faire les deux symétries pour que cela soit plus parlant à l’image.
En réalité pour faire les choses bien, il aurait fallu plier uniquement un quart de la pièce puis faire seulement les deux symétries.

Pour plier ici, il nous faut une ligne de pli. Typiquement une esquisse avec seulement une ligne placée au bon endroit.

ZW3D - Tolerie - AmiChauf - pli

Il est intéressant de constater que ZW3D, comme Catia, accepte de ne plier la tôle que localement à la condition de déboucher dans des trous ouverts.

Dans la vidéo, vous verrez aussi l’application de gravures sur le fond de la pièce.

ZW3D - Tolerie - AmiChauf - gravure à plat

La vidéo de l’article

Skechfab cliquez

Conclusion

L’atelier ZW3D sheet metal semble présenter tout le nécessaire pour produire des pièces de pliées et/ou embouties.
Ici, je n’utilise que l’outil de pliage. Il reste à découvrir d’autres fonctionnalités de cet atelier.
J’ai remarqué avec plaisir qu’il était possible de plier la tôle après sa symétrie. Ce n’était pas évident d’entrée de jeu.
Une simple extrusion (dans l’onglet Modèle) peut être pliée également avec les outils de tôlerie.

J’espère que cet article vous a plu. Si vous êtes militaire, vous pouvez mettre un like et partager avec vos collègues  : )

à bientôt

Recherches utilisées pour trouver cet article :amichauf

About the Author: PSX59

Technicien dans l'âme et résolument passionné d'aviation, je vous invite à découvrir la CAO sur des thèmes variés avec un seul but ... Créer !

4 Comments

  1. Répondre Wahl

    Merci Vincent pour ce tuto avec ZW3D.
    Concernant le début de la vidéo, il est plus intéressant et plus rapide de dessiner d’abord le cadre qui accueillera l’image puis d’insérer celle-ci. Elle rentre parfaitement bien dans le cadre.

    Au final, on a l’impression que tu vas proposer d’autres vidéo sur ce logiciel, mais n’était-ce pas une version d’essai ?

    • Répondre PSX59

      Salut Philippe,
      Merci.
      J’ai bien dessiné le cadre avant de mettre la photo.
      Si la photo présente une marge ou une pièce non « carrée », on ne peut pas positionner du premier coup le premier point et le deuxième non plus.
      Je trouve que la fonction d’insertion d’image est incomplète car elle ne permet pas les manipulations d’ajustement directement (position échelle).
      Idem pour le déplacement, je préfèrerais que l’image (ou l’objet) disparaisse de sa position d’origine car on a les deux objets visibles en même temps (on ne voit plus rien).

      Bien vu pour la version d’essai. En effet, j’ai dépassé le délais initial. Y’en a qui suivent : )
      J’ai sollicité ZWSoft qui m’a donné une rallonge pour 90 jours. Ça me permet de montrer plus de choses.
      Après, je ne sais pas …
      Et puis il y a aussi d’autres softs à découvrir.

  2. Répondre Wahl

    Aussi, ce que je voulais dire, c’est que le scan de l’image doit être au plus proche de ces limites extérieures, ce qui favorise son placement.

    • Répondre PSX59

      C’est vrai, d’ailleurs cela demande un peu de travail préparatoire.
      Dans le cas du réchaud il aurait été mieux de prendre l’origine au milieu de la pièce.
      On s’en sort tout de même en consommant du temps.
      A+

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons